Les News CGT Orange-NRS

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Orange - NRS - NAO 2015 – 2ème réunion

Orange NRS

NAO 2015 – 2ème réunion

Toujours plus de sélectivité et d’arbitraire!

 

Notre première revendication : Pour une plus grande équité, la CGT réitère sa demande que soit octroyée une augmentation générale pour tous les salariés, en plus de l’enveloppe individuelle au mérite.

Position partagée par la CFDT et la CFE-CGC.

Combien d’entre vous ont réellement été augmentés en 2014 ? Difficile de s’en faire une idée, puisque la direction nous définit le % d’augmentés en le limitant à une population dite « éligible ». Qui sont ces salariés non-éligibles ? « Les salariés qui n’ont pas droit à une augmentation parce que trop récemment embauchés ou qui sont sur le départ », nous précise la direction. « Mais ces règles ne sont pas toujours suivies », reconnait-elle aussitôt… Bref vous l’aurez compris, il s’agit juste d’un tour de passe-passe  pour gonfler le % d’augmentés.

En réalité, trop peu d’entre vous ont été augmentés en 2014 et ceux qui l’ont été, n’ont pas reçu une augmentation salariale motivante*.

Premières propositions de la direction : les règles des 3 « Pas de… »

Lors de cette 2nde réunion NAO, si la direction se refuse toujours à nous donner des chiffres, elle nous livre d’ores et déjà quelques règles édifiantes en guise d’apéritif :

-          Pas d’augmentations générales  => Que des augmentations individuelles

-          Pas de % d’augmentation minimum  =>  Seulement un montant minimum

-          Pas de garantie d’un % minimum de personnes augmentées  =>  Garantir la « sélectivité »


 

Notre première revendication : Pour une plus grande équité, la CGT réitère sa demande que soit octroyée une augmentation générale pour tous les salariés, en plus de l’enveloppe individuelle au mérite.

Position partagée par la CFDT et la CFE-CGC.

Combien d’entre vous ont réellement été augmentés en 2014 ? Difficile de s’en faire une idée, puisque la direction nous définit le % d’augmentés en le limitant à une population dite « éligible ». Qui sont ces salariés non-éligibles ? « Les salariés qui n’ont pas droit à une augmentation parce que trop récemment embauchés ou qui sont sur le départ », nous précise la direction. « Mais ces règles ne sont pas toujours suivies », reconnait-elle aussitôt… Bref vous l’aurez compris, il s’agit juste d’un tour de passe-passe  pour gonfler le % d’augmentés.

En réalité, trop peu d’entre vous ont été augmentés en 2014 et ceux qui l’ont été, n’ont pas reçu une augmentation salariale motivante*.

Premières propositions de la direction : les règles des 3 « Pas de… »

Lors de cette 2nde réunion NAO, si la direction se refuse toujours à nous donner des chiffres, elle nous livre d’ores et déjà quelques règles édifiantes en guise d’apéritif :

-          Pas d’augmentations générales  => Que des augmentations individuelles

-          Pas de % d’augmentation minimum  =>  Seulement un montant minimum

-          Pas de garantie d’un % minimum de personnes augmentées  =>  Garantir la « sélectivité »

 

L'austérité a aussi cours dans le Groupe Orange. Priorité aux actionnaires. Aux possédants.


Si les salariés souhaitent être entendus, il faut qu'ils se mobilisent !

 

Prochaine réunion NAO le 12 mars

Restez à notre écoute !


* N’oublions pas que le salaire médian 2014 des ingénieurs informaticiens français était de 48 k€, celui l’UES NRS 2014 est de 39 k€ (OAB : 37 k€, FIME : 34 k€, Obiane : 45 k€, Orange Consulting : 45 k€) – Sources : IESF ;Rapport Secafi nov. 2014.

Vous êtes ici :