La CGT OBS tient à vous présenter ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021 !

La CGT OBS continuera à porter avec détermination les revendications des personnels et à défendre leurs intérêts.

Plus que jamais, c’est ensemble et solidaires que nous obtiendrons un grand nombre de succès pour plus de justice sociale.

 

Ensemble, nous sommes plus forts !

Stratégie OBS SA : ce n’est pas le Vendée Globe

Si on considère que les prévisions Gartner sur lesquelles s’appuie la direction pour définir la stratégie de l’entreprise ne se réalisent pas, existe-t-il un plan B ?

Et bien non, pas de plan B. « Une seule stratégie et des ajustements dans l'opérationnel » selon notre direction, qui nous dit qu'on a des leviers pour ajuster puisqu'on est en croissance, comme recruter un peu moins (ie personnel/emploi comme variable d'ajustement). Mais la réalité c'est que l'on a des charges groupe (SG&A, frais de marque Orange, redevances Groupe, ...) qui plombent nos résultats et annihilent en partie voir complètement les marges de manœuvre !

Le capitaine n'a donc pas prévu le plan de repli en cas de tempête et navigue à vue.

Il ne nous reste plus que la prière … Eole, aide-nous !

 

Le forfait mobilité, ça (R)apporte quoi ?

Dans le mail du 06/11/2020 la direction promet 200€ net sur votre salaire de décembre pour une prime dite « durable » !

Vous êtes pour ? Bah nous aussi ! On aurait préféré 1 000€ mais on nous a dit non …

Quels moyens de transports peuvent vous permettre d’en bénéficier ? Vous vous doutiez qu’il y avait des conditions, non ?

Votre vélo personnel (électrique ou pas), faire du covoiturage en tant que conducteur ou passager, utiliser un service de mobilité partagée, votre cheval, votre belle-mère et même votre Nimbus 2000 !

Mais attention il vous faut aussi remplir les trois conditions suivantes ! (dans votre délire vegan, vous ne pouvez pas avoir le blé, l’orge et le shia !) :

  1. Que votre domicile soit situé à plus de deux kilomètres du lieu de travail ;
  2. Utiliser un des modes de transport dits « alternatifs », deux fois par semaine minimum pour aller travailler.
  3. Ne pas bénéficier d’un véhicule mis à disposition par l’entreprise.

Sachez que si vous demandez aussi la prise en charge de 50% de l’abonnement de transports en commun, elle est pas folle la guêpe, le total de prise en charge ne devra pas dépasser 400€ net à l’année !

Ex. : si vous avez une prise en charge de votre abonnement de 154€ à l’année sur la carte de tram ou de métro, la prime « durable » sera de 46€ !

 

Rem. : ces primes sont exonérées d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales jusqu'à 400 € par an et par salarié ! La direction a limité la prime à 200€ max.

Mais cette exonération est-elle vraiment un cadeau ? C’est encore ça de moins pour nos hôpitaux par exemple…

 

Prise en charge des frais liés au télétravail ?

Depuis les « ordonnances Macron » de 2017, le Code du travail ne prévoit plus spécifiquement leur prise en charge par l’employeur.

Il reste néanmoins tenu à son obligation générale de prendre en charge les frais exposés par les salariés liés à leur travail.

Cette question est traitée pour les filiales du groupe Orange dans l’accord sur le télétravail de 2013 et son avenant de 2017.

Par ailleurs, en l’absence de stipulations contraires dans l’accord d’entreprise, l’Accord national interprofessionnel de 2005 s’applique et s’ajoute à la loi très lacunaire. Il impose notamment à l’employeur de fournir, installer et entretenir les équipements personnels lorsque le salarié les utilise à des fins professionnelles, et de prendre en charge, dans tous les cas, les coûts engendrés par le télétravail.

Avec l’accord sur le télétravail l’indemnisation par l’employeur est prévue sous la forme d’une indemnité́ forfaitaire réputée couvrir tous les frais (téléphone, électricité́, internet, chauffage, loyer,...), mais uniquement pour les signataires d’un avenant au contrat de travail. Cela qui crée une discrimination face au télétravail.

Mais un employeur ne peut pas refuser de prendre en charge les frais exposés par les salariés liés à leur travail, qu’ils soient ou non placés en télétravail.

Dans cette période de télétravail forcé la direction ne peut se défausser de ses obligations en matière de remboursements de frais professionnels.

Elle pourrait utiliser les économies faites sur les voyages (avion et hôtellerie), ou les 2,2 milliards d’euros que va récupérer le groupe suite à un litige fiscal, pour indemniser les salariés, y compris ceux ayant un avenant télétravail, pour les 5 jours de télétravail par semaine. L’URSSAF prévoit une exonération de cotisation jusqu’à 10€ euros par mois par jour de télétravail, soit 50€ par mois.

Chiche ?

NAO 2020

OCD SAS - désaccord

La direction a refusé de fournir les données concernant les salaires par poste version 2020 que nous avions maintes fois demandées pour établir nos revendications.

Aucune organisation syndicale n’a voulu signer le projet d’accord de la direction.

La CGT OBS signifiant à la direction la déloyauté de cette pseudo-négociation.

  Au final, enveloppe de 2,9% des salaires fixes pour les augmentations individuelles, soit 1,1 M€ mais il y aura rétroactivité à septembre, par conséquent l’enveloppe à distribuer ne sera que de 390 k€ ! La direction OCD économise ainsi 730 k€. Vous devez savoir que si à la place des salaires fixes, c’était la masse salariale globale qui était utilisée, le montant de l’enveloppe s’élèverait à environ 440 k€. Le choix des salaires fixes vs masse salariale permet de faire 15% d’économie à la direction. Si nous comparons ce montant à la valeur ajoutée produite par les salariés en 2019 (295,6 M€) cela donne 0,13% de la VA ! Où est le partage des richesses ?

OBS SA - désaccord

Comme à OCD, nous sommes restés en attente de données concernant les salaires par poste. La direction a annoncé comme prévu une enveloppe de 1,4% des salaires fixes. Bien entendu, le fait que nous ayons annoncé en avance ce chiffre de 1,4% n’est que pur hasard … Comme à OCD, la rétroactivité sera à septembre, ce qui donne une enveloppe à distribuer d’environ 550 k€ au lieu de 2,2 M€ ! Belle économie de 1,65 M€ pour la direction.   Aucune organisation syndicale ne signera le projet d’accord de la direction. Sur l’UES les directions font une économie de 2,38 M€ sur le dos des salariés. L’actionnaire unique sera satisfait. A ce propos, les enveloppe des NAO OCD et OBS sont à mettre en perspective des remontées de cash des filiales à l’UES et à Orange. Ainsi, grâce à l’expertise votée en CSE Central, le montant des redevances de marque + management représentent, en 2019 :

•    OBS SA : 11,7 M€ ;

•    OCD SAS : 8,1 M€. Ces sommes calculées sur le CA externe sont en fortes progression par rapport à 2018, +18%  pour OCS SAS et +38% pour OBS SA ! Comparativement aux enveloppes NAO 2020, le ratio des remontées de cash est de : •    61,6 pour OBS SA ;

•    20,8 pour OCD SAS. Les directions remontent entre 20 et 60 fois plus de cash à Orange que d’enveloppe d’augmentation ! Du cash que vous avez produit ! Pour celles et ceux qui en doutaient encore, les filiales sont bien des vaches à lait pour Orange et les salariés des filiales, des salariés low cost.

OCD SAS cotée en Bourse ?

Dans un article de la « Lettre A », nous avons appris que dans les milieux autorisés, on s’autorisait à penser que OCD SAS serait bientôt cotée en Bourse.

Le PDG d’Orange a confirmé aux « Echos » que « cela fait partie des options que nous regardons ». Ce serait un moyen de freiner la chute du cours de l’action Orange. Un choix 100% financier.

Vos élus CGT OBS ont posé la question à la direction en CSEE du 22 octobre.

La direction est la seule à ne pas être au courant, elle ne sait pas d’où pourrait venir cette information saugrenue.

C’est vrai qu’il n’y a aucun signe avant-coureur d’indépendance complète d’OCD SAS vis-à-vis de l’UES OBS : adresse internet en « orangecyberdefense », site web dédié, marque propre, IT qui passe dans le cloud, DG qui prend ses distances, etc.

A suivre…

DIF/CPF – Deadline 31 décembre

 VOUS AVEZ JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2020 POUR TRANSFÉRER VOS HEURES DE DIF (DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION) SUR VOTRE COMPTE CPFSINON ELLES SERONT PERDUES!

Démarche pour créditer vos heures DIF en CPF :1.    Le nombre d’heures de DIF est sur votre fiche de paye de décembre 2014 et/ou janvier 2015, sinon l’attestation d’heures DIF transmise par votre employeur courant janvier 2015 ou le certificat de travail remis par votre dernier employeur avant décembre 2014 ;2.    Aller sur le site internet www.moncompteformation.gouv.fr et convertir vos heures de DIF en CPF (n’oublier pas de joindre votre justificatif, fiche de paye ou attestation d’employeur) ;3.    Cette démarche est à faire avant le 31 décembre 2020, après c’est perdu…Pour rappel : tous les salarié.e.s cumulent des heures d’accès à la formation qu’ils peuvent utiliser dans un organisme agrée.Une loi du 1er janvier 2019 a malheureusement fait baisser le taux horaire de nos heures de congé personnel de formation (ancien DIF).Une heure qui valait entre 40€ et 75€ vaut aujourd’hui aux alentours de 20/25€ ça vous rappelle un certain système à points dont on entend parler actuellement...?En effet, il est assez aisé de changer la valeur d’une heure ou d’un point par simple décret.Bientôt vous risquez en plus de perdre une partie de vos droits car les heures de DIF que vous avez cumulé vont disparaitre au 31 décembre 2020 si vous ne les transférez pas sur votre compte CPF.Ces heures pourront vous servir pour des actions de formations si elles sont certifiantes et qualifiantes.

Utiliser vos heures du CPFComment utiliser votre compte formation ? Passez à l’action avec votre compte formation ! C’est très simple, il vous suffit de télécharger l’application mobile « Mon compte formation » ou de vous rendre sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. Vous créez votre compte grâce à votre numéro de sécurité sociale et votre email.

Une fois créé, votre compte vous donne accès :

·         Au montant de vos droits ;

·         À un moteur de recherche parmi plus de 40 000 formations dans toute la France ;

·         À la possibilité de réserver votre session de formation et de la payer directement.

NAO 2020

La mise en œuvre des augmentations individuelles s’effectuera courant novembre pour une mise en paie en décembre.

Profitez de cette période pour discuter entre-vous de vos rémunérations en toute transparence.

Cela permettra de vérifier si le principe constitutionnel « A travail égal, salaire égal » est respecté chez nous.

Si vous constatez de nettes différences suspectes, contactez-nous.

 

Temps de travail

Pensez à mettre votre temps réel de travail dans Chronos, y compris les heures supplémentaires.

Si vous rencontrez des difficultés à faire valoir vos droits sur cet aspect, contactez-nous.

 

Covid19

  • Gel hydroalcoolique non-conforme

Sur certains site la direction a distribué des gels non-virucide, ils n’étaient pas à la norme préconisée par le gouvernement EN 14476.

Les remontées à la direction de vos élus CGT OBS, CSE et RP, n’ayant rien donné, l’inspection du travail a été saisie.

Cette dernière a promptement réagit par un courrier à la direction la sommant de régulariser la situation et de porter le point à l’ordre du jour du prochain CSE à venir.

La direction a communiqué sur le sujet des gels no-conformes dans un courriel du 9 octobre 2020 14h27 dans lequel elle indique :

« Pour faire suite aux remontées de certains salariés quant aux flacons remis qui ne présentent pas la mention explicite de la norme EN 14476, nous précisons que chacun d’entre vous pourra solliciter, dès le milieu de la semaine prochaine, la remise d’un nouveau flacon auprès des services généraux. Vous trouverez la liste de vos correspondants sur site ici.

Il est également possible de remplir votre flacon individuel avec les distributeurs mis à disposition sur les différents sites.

Seuls les flacons individuels présentant la norme EN 14476 doivent désormais être utilisés. »

C’est donc aux salariés de faire la démarche de changement de flacon de gel hydroalcoolique !

La direction se contentera de vous informer...

Encore une fois, c’est une inversion de la responsabilité.

C’est à la direction, qui a commis l’erreur de fournir des gels non-conformes, de s’assurer que les salariés disposent maintenant des gels à la norme EN 14476.

  • Application « TousAntiCovid »

Dans le « Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de covid-19. Actualisé au 29 octobre 2020 » fournit par le gouvernement, il est écrit : « l’employeur doit informer le salarié de l’existence de l’application « TousAntiCovid » et de l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail. ».

Or, dans la communication du 2 novembre 2020 19h17, « call Salariés France : informations importantes et liens utiles ! », la direction indique : « nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition. Dans ce contexte, nous vous invitons à télécharger sur votre mobile professionnel l'application TousAntiCovid et à l’activer pendant les heures de travail, comme préconisé par le gouvernement. ».

Nous ne sommes plus ici dans la simple information.

Cette injonction n’est pas un ordre et n’a pas caractère d’obligation. Chaque salarié reste donc libre d’accepter ou non cette « invitation ».

Ne pas installer cette application ne devrait pas entrainer de sanction et aucun salarié ne devrait subir de pression pour l’installer.

Si vous identifiez des problèmes à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Carte TR Edenred - Suspension

Il est possible de suspendre momentanément le chargement de votre compte Edenred.

Comment faire ?

Il faut faire un courrier ayant pour objet : « suspension temporaire chargement carte titre restaurant »

Dans lequel vous indiquerez votre souhait de suspendre le chargement jusqu’à une certaine date ou jusqu’à « nouvel ordre ».

Ce courrier est à scanner et à envoyer à titresresto.oab arobase orange.com.

Les commandes sont effectuées dans la première semaine du mois, par conséquent pensez à anticiper.

Il n’y a malheureusement pas de méthode plus souple et plus légère pour le personnel qui sera en charge d’effectuer les suspensions…

UES OBS – Négociation Mutuelle Prévoyance

Les négociations pour le renouvellement de l’accord et le contrat de Mutuelle Prévoyance ont débuté fin août avec l’annonce par la direction d’un objectif prioritaire d’optimisation (ie diminution) du coût des cotisations pour l’employeur. Le ton est donné !

En amont de cette négociation, le courtier en mutuelle APRIL, conseil de la direction, a mené la consultation auprès de 10 organismes assureurs du marché, pour finalement n’en retenir que 4 en short-list.

Le courtier, qui a construit et soumis un cahier des charges sans le soumettre préalablement aux organisations syndicales, a mis l’accent sur des alternatives à niveau et coût de cotisations de prestations constants ou en extension de prestations et du coût de cotisations, sous forme de complémentaire obligatoire ou optionnelle.

Sachez qu’une complémentaire obligatoire ou optionnelle, n’est prise en charge que par les salariés. Sachez aussi que les honoraires du courtier, qui représentent en 2019 près de 160 000 €, sont définis en proportion du montant des cotisations (!).

L’orientation de cette consultation montre que le courtier sert à la fois l’ambition de l’employeur de maitrise de ses dépenses pour le régime de santé, et son propre intérêt en faisant augmenter ses revenus via l’augmentation des cotisations complémentaires.

Pour nous, il y a un problème de conflit d’intérêt qui n’est pas acceptable et doit disparaitre.

A ce titre, nous avons proposé de le rémunérer de manière forfaitaire, voire d’internaliser cette mission grâce à la création d’emploi.

La direction ne semble pas très à l’aise sur ce sujet et indique avoir demandé au courtier de réviser ses honoraires.

Pour tout complément d’information, contactez-nous